PC virtuel pour toute l’administration

PC virtuel pour toute l’administration

Cette opération a concerné toutes les organisations publiques, et plus particulièrement celles :

  • Fusionnant dans la Caisse Nationale
  • Déménageant à la Cité Nationale
  • Déménageant dans une cité régionale

A l’issue de cette étape, plus aucun utilisateur n’avait de PC physique.

Les PC virtuels tournaient dans les nouveaux datacenters. Ils intégraient déjà la suite bureautique Open Libre Office et le client de messagerie cible. Ils s’appuyaient déjà sur le serveur de fichiers et le serveur de mails cibles.

Le PC virtuel intégrait à cette étape intermédiaire toutes les applications de l’époque (partie Client).

Les salles informatiques avec les applications centrales n’avaient pas bougé. De grosses liaisons télématiques entre les datacenters et ces salles informatiques ont été déployées. Elles permettaient au PC virtuels d’accéder aux applications centrales en toute fluidité.

Ces liaisons présentaient un caractère provisoire : elles ont été supprimées lorsque le nouveau SI Marianne eût tout remplacé.

Le passage à cette architecture intermédiaire s’est donc accompagné d’un alignement de tous les utilisateurs sur la bureautique et le système de messagerie unifiés définitifs.

Ce déménagement logique s’est déroulé entité par entité, voire même par groupes d’utilisateurs.

PC virtuel