Coronavirus : bas les masques !

Coronavirus : Comment la France a laissé fondre son stock de masques au fil des années

Source : 20 minutes

Quels auraient été ces choix si nos finances publiques avaient été dans le vert ? Évidemment, les aspects financiers comptent énormément. Et dans tous les domaines. On dit même que c’est le nerf de la guerre.

Il n’est jamais trop tard pour bien faire, et redresser enfin nos finances publiques.

En rationalisant et utilisant à fond le numérique.

Mille feuille territorial simplifié (Régions/Intercos ou métropoles) ; fusion de toutes les caisses en une seule Caisse Nationale ; refonte complète de notre informatique en un seul système intégré ; généralisation des transactions électroniques. 800 000 fonctionnaires administratifs en moins, la mutualisation poussée des moyens, le Black et de fraude écrasés, c’est rapidement 100 milliards d’€.

Voir Gains financiers directs

Sans compter d’autres avantages : transparence, efficacité, reconnexion, guichet unique, donc humanité retrouvée. Voir Le citoyen et Marianne