Écologie par l’exemple à l’Hôtel de Roquelaure

Aujourd’hui, l’actualité nous fait visiter le somptueux Hôtel de Roquelaure. Source : l’OBS

Ce magnifique hôtel particulier est classé aux monuments historiques. C’est aussi le siège de notre Ministère de la Transition écologique. Une telle destination nécessite au moins ces antichambres, ce petit Salon bleu, cette chambre de parade !

Moins cocasse : on ne peut pas trouver pire comme bâtiment hors normes écologiques. Nicolas Hulot le faisait déjà remarquer à son époque.

Accessoirement, quand on habite dans ce type de lieu hors sol, on peut se sentir l’âme d’un petit marquis.

Nous ne sommes plus sous l’ancien Régime, mais en 2019. A notre époque, nous savons construire des ensembles éco vertueux, beaucoup plus fonctionnels et nettement moins perchés symboliquement.

Il en existe une bonne cinquantaine de la même veine, et certains encore plus considérables, dans notre capitale : Elysée, Palais Bourbon, Palais du Luxembourg, Ministère des Affaires étrangères, palais d’Iéna, Hôtel Cambon… Chaque ministère dispose de son hôtel particulier dans Paris.

Nous devons libérer ces magnifiques monuments, et regrouper toutes nos institutions dans un espace nouveau, moderne, éco conçu, fonctionnel, accessible à tous : la Cité Nationale.