Installons un procureur de la Nation indépendant

Dans une tribune sur Libération du 26 janvier, Dominique de Villepin propose de moderniser et refondre la République.

Une de ses mesures phare serait de « couper le cordon entre l’exécutif et le judiciaire en soumettant le parquet à un procureur de la nation indépendant, nommé par le Conseil supérieur de la magistrature et investi par le Congrès ».

Il est vrai qu’il a depuis de longs mois fortement sous-entendu que l’actuel Président était directement intervenu dans une affaire le concernant.

Quoiqu’il en soit, le doute subsistera toujours. Ce genre de débat revient régulièrement et empoisonne la vie publique.

Cette proposition de clarté et de bon sens est entièrement reprise par le projet Marianne 2025.