La Cour des Comptes fait le décompte

Source : Libération du 25 juin

Eh oui, toutes les mesures annoncées depuis 6 mois ne vont pas arranger notre déficit chronique, qui est actuellement de 60 milliards, et qui risque mécaniquement de se creuser encore l’année prochaine. Ne parlons pas de notre dette.

Tout ceci n’est pas sérieux, et a été décidé à la va-vite, de manière non démocratique, et encore moins chiffrée.

Il est plus que temps de redresser nos finances publiques en rationalisant le système de fond en comble : regroupement des caisses, fin du mille-feuille territorial, refonte des moyens informatiques, centralisation de la lutte contre toutes les fraudes.

C’est bien ce que propose Marianne 2025.

Il devient aussi indispensable de revenir à un fonctionnement démocratique du processus de décision, en particulier pour tout ce qui touche au budget : simplification, transparence, reprise en main par l’Assemblée Nationale, éducation citoyenne.