Le grand flou des dépenses informatiques

A l’issue d’un gros travail d’évaluation, le sénateur Michel Canevet déplore le grand flou des dépenses informatiques de l’Etat. L’élu en appelle ainsi à « consolider la connaissance et le suivi des personnels et des dépenses informatiques de l’État, afin de pouvoir véritablement les piloter et d’être en mesure d’évaluer l’impact, notamment budgétaire, des projets informatiques menés ». Les exemples de « ratés » en la matière sont pour mémoire nombreux : Louvois, Opérateur national de paie, Dossier médical personnel…

Les systèmes d’informations sont au cœur de l’administration de notre pays. Vu l’état de délabrement et d’émiettement (au moins 200 applications Métiers et 30 langages de programmation rien qu’à la DGFIP), la seule solution sérieuse est de tout refondre dans un seul système neuf intégré.

C’est ce que propose clairement Marianne 2025, avec la Caisse Nationale et le SI Marianne.