Paiement de l’impôt chez le buraliste : archaïque

Source : Le Monde

On pourra donc payer impôts, amendes et factures diverses chez le buraliste. Encore mieux, ce sera possible en liquide !

Dans un système avancé, chaque citoyen a un compte à l’administration, et ce compte est régularisé par des virements ou prélèvements vers ou depuis le compte bancaire. Une généralisation du Cesu actuel. Ce compte (le compte Marianne) regroupe toutes les prestations (retraites, remboursements Sécu, aides sociales…) et toutes les dettes (impôts, cotisations, amendes, factures diverses…). Le citoyen peut consulter ce compte à tout moment sur son portail Marianne.

Le liquide n’est pas un instrument pratique ; il est le vecteur de la fraude et de tous les trafics. Incroyable qu’il soit encore accepté pour s’acquitter de ses impôts !

Généralisons les transactions électroniques, en assurant la gratuité de bout en bout, et supprimons l’argent liquide. Tout sera beaucoup plus simple.