Stop Covid : on prend les mêmes !

Le projet Stop Covid a du plomb dans l’aile, au delà du débat sur les libertés.

Source : Ma Commune

On retrouve la même approche et les mêmes équipes pléthoriques et gloutonnes que pour nos grandioses projets Titanic : Louvois, Chorus, Sirhen…

Ensuite, même si les capteurs (smartphone, carte intelligente) étaient fonctionnels, le nœud du problème est l’intégration des données recueillies dans le système d’informations général. Celui qui normalement mémorise l’ensemble des actes médicaux (donc les tests, avec les résultats), les chaînes de contamination, le suivi des actions …, et qui devrait exister depuis longtemps. Le DMP n’est pas obligatoire, et, comme les 10000 autres applis de notre SI public, est un peu seule dans son coin. Anecdote : on a vu à la télé cette semaine une équipe de « remontée de chaîne » armée de papiers/crayons.

Refondons l’ensemble de notre informatique publique : un seul système construit sur mesure, autour d’une base de données unique, avec un nombre limité de technos éprouvées, et maintenu par une équipe de haut niveau totalement internalisée. Avec un process agile pour ce qui concerne la maintenance applicative.

Voir Le système d’information Marianne et L’organisation autour de Marianne